Pas à pas : le cube de préhension lapin !

Ce week end, j’ai enfin offert mon cadeau de naissance à mes amis V. et N. , la naissance de leur petite paillette est imminente ! Le moins qu’on puisse dire, c’est que ma mini baleine a fait sensation ! Preuve en est, de gentils commentaires puis l’idée farfelue de la création de ce blog avec Matou (voir l’article précédent « tout a commencé par une baleine »…). Mais malgré ça, j’ étais toujours en état de semi désespoir… que faire des chutes de tissu (notamment, ce coton mint à étoiles de mon cœur) ? Et puis, magie des réseaux sociaux ! Quelques partages plus tard, une couturière débutante comme moi m’a montré la photo Pinterest d’un cube de préhension trop adorable. Ok…j’ai déjà beaucoup gâté ce futur bébé mais en toute objectivité, il faudra bien qu’il ait un cadeau de bienvenue tout doux quand il arrivera dans ce monde, non ? Ni une, ni deux, sans patron, je suis partie à l’aventure ! Je pense que j’ai peut être eu de la chance aussi, parce que le résultat est presque à la hauteur de mes attentes je dois dire. Donc comme cette couturière qui a partagé son idée, voici le « pas à pas » pour la réalisation du cube de préhension lapin :

 

1 – Choix des tissus et découpe :

Tout d’abord, il vous faudra découper 6 carrés de tissus de taille identique. Pour ma part, j’ai fait un cube de 12cm de côtés (avec le recul, je trouve ça un poil grand, mais bon…). J’ai utilisé 3 tissus différents mais ça, libre à vous de faire comme vous le sentez, vous pouvez utiliser des tissus de couleurs et textures différentes pour un rendu plus fun ! Petit conseil: attention avec les tissus moumoute, polaire, minky… bref, les tissus à poils et/ou élastiques, il faut être très vigilant à la découpe, que ce soit bien droit et de même taille que les tissus plus rigides. Cela va déjà bouger à la couture…on aimerait pas se retrouver avec un cube plus du tout cubique !

En bref : pour bien tracer les carrés, on ressort nos meilleurs amis de l’école primaire… j’ai nommé la règle et l’équerre ! (d’ailleurs, en parlant de règle, pas besoin de règle de couturière pour débuter, un double décimètre que vous utilisiez en cours de géométrie fera très bien l’affaire… mais on en reparlera dans un prochain article).

Et, of course, on oublie pas d’ajouter les marges de couture ! 1cm de chaque côté en ce qui me concerne, donc j’ai découpé des carrés de 14cm de côté au final.

img_2902

 

2 –  Broderie (enfin, c’est un trèèèèèès grand mot) :

C’est là que je ne suis pas entièrement satisfaite. Mais bon, comme disent Matou et d’autres proches : « les défauts, y’a que toi pour les voir ! ». Okaaaaaayyyyy !

Alors bon. Une fois nos 6 carrés découpés, on s’attaque à celui qui fera office de « visage » de l’animal (oui parce que j’ai fait un lapin, mais le projet peut se décliner en version nounours, oiseau, chat….toute une ménagerie quoi !). J’ai tracé une bouche au crayon en essayant de la centrer (bis repetita, merci la règle de mes cours de 5ème !), puis une ligne verticale partant de cette bouche et pour finir, au centre du cube, un triangle museau. Après, j’ai enfilé sur ma machine (Brenda d’amour !) un fil d’une couleur contrastante et j’ai piqué sur mes traits de crayon. Pour le museau, j’ai fini le remplissage à l’ancienne, avec mes petits doigts, du fil et une aiguille. J’envisage tout de même d’acheter du fil à broder qui sera plus épais pour le finir plus « proprement » prochainement… puis j’ai découpé des petits ronds de feutrine noire et blanche que j’ai cousu de chaque côté du museau pour faire des yeux (on peut aussi mettre des boutons mais j’ai estimé que la feutrine serait plus « safe » pour un bébé qui met tout à la bouche).

 

 

3 – Les z’oreilles !

Alors là, freestyle ! j’ai tracé des demi-oreilles sur un bout de papier que j’ai découpé pour faire un genre de patron. Je l’ai ensuite épinglé sur mon tissu plié en 2 et ai découpé mes 4 morceaux d’ oreilles : 2 dans le coton mint à étoiles (j’ai déjà dit à quel point je l’aimais ?), 2 dans le tissus moumoute. Hop, hop, on épingle endroit contre endroit un morceau de coton et un morceau de tissus moumoute et on coud les bords des oreilles ensembles. Attention : on ne coud pas la base de l’oreille puisque c’est par là qu’on va retourner l’ouvrage sur l’endroit pour former l’oreille finale. On répète l’opération pour la 2nde oreille. On les retourne et si on veut, on peut déjà les remplir de ouate de rembourrage à ce moment là (moi j’ai oublié de rembourrer avant de les coudre sur le cube…oups…mais non, c’était fait exprès ce côté « oreilles tombantes »… ).

img_2904

 

4 – L’assemblage :

Et là, on peut commencer à assembler les côtés du cube à la face « visage » en les épinglant bien et en les piquant ensemble endroit contre endroit à 1cm du bord.

img_2905

 

Une fois les côtés cousus, on peut coudre le carré du dessus en pensant bien à passer les oreilles à l’intérieur de l’ouvrage, tissus de l’intérieur des oreilles contre le tissus du cube « visage ». On épingle pour que ça ne bouge pas et on pique.

 

Ensuite, on peut relier les côtés du cube au carré du dessus puis on répète l’opération avec le carré du dessous. Enfin, on finit par épingler et coudre le carré du dos, en veillant à laisser une ouverture de 4 – 5 cm.

 

Une fois tous les côtés du carré cousus ensemble (eh, je l’ai pas précisé mais on fait un point arrière en début et en fin de chaque couture hein, si on veut pas que la ouate ressorte par les trous une fois qu’on aura rempli le cube (des images horribles en tête !!!)).  On retourne le cube en passant par l’ouverture du dos, en pensant à bien faire ressortir les angles…ça commence à prendre forme !

 

 

5 – Le rembourrage :

Une fois le cube sur l’endroit, on le rembourre avec de la ouate (ou des graines de lin, ça peut être sympa aussi pour une texture rigolote…on peut même en faire un cube bouillotte sèche, à mettre au micro-ondes pour le réchauffer !). Pour ma part, j’ai choisi de la ouate antibactérienne et anti-acariens. On hésite pas à en mettre beaucoup, ça va se tasser à l’usage et on forme l’ouvrage avec ses mains pour en faire un semblant de cube.

 

 

6 – On referme l’ouverture…

…avec un point invisible (je vous invite à aller voir des tutos sur Youtube, il y en a plein et c’est plus parlant de le voir « en live »). Si on veut, on peut même rajouter un pompon ou un surplus de tissus pour faire une queue !

img_2933

ET VOILA, UNE JOLIE BALLE DE PREHENSION LAPIN A OFFRIR AU FUTUR BEBE DE V. ET N.

Il est loin d’être parfait mais je me suis bien amusée. Si certains ont des astuces et conseils à ajouter, n’hésitez pas à commenter !

Bonne cousette à tous .

Clo.

 

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. By the Mouse dit :

    Il est adorable ce lapin !!

    J'aime

    1. Cloé dit :

      Merci beaucoup ! 😊

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s